Hagoita Japonaise ancienne

Autrefois rituel, aujourd'hui élément de décoration porte-bonheur.

 

Au 17ème siècle, les gens pensaient qu'au début du printemps, un rituel empêcherait les moustiques de piquer les petites filles en été. Elles se mettaient donc à "jouer" au jeu Hanetsuki, semblable au badminton, et la gagnante était assurée de ne pas être piquée pendant la prochaine année à venir (et n'attrapait donc pas, selon les croyances, de maladies liées aux moustiques).

 

Les motifs sur les hagoita devinrent de plus en plus délicats. Les couleurs de plus en plus vives, devenant ainsi un artisanat et un objet de décoration que les Japonais aiment beaucoup. Certains artistes de Kabuki étaient peints sur les hagoita. Ce type de "planche" était très populaire à l'époque.

 

L'hagoita est désormais une décoration importante (exposée dans une petite vitrine!) au Japon pour célébrer la première année de la petite fille (les garçons reçoivent autre chose) afin d'éloigner le mal, et pouvoir grandir en toute sécurité. En effet, au Japon, il est de coutume de célébrer la première année du Nouvel An avec toute la famille et amis proches de la petite fille en question, avec une planche Hagoita (et pour les garçons un "arc de démon").

 

Peinture sur toile, collée sur la planche en bois. 

39,00 €

  • 0,25 kg
  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison