DéCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE KOKESHIS CRÉATIVES HAUT DE GAMME (FINE ART®)

Sélection de FINE ART KOKESHI® Par Ohmonvintage. Il s'agit d’œuvres d'art finement sculptées et peintes à la main minutieusement.

Ce sont des pièces d'exception et extrêmement rares ! De vrais bijoux d'orfèvre !

 

La dénomination Fine Art® est protégée par les droits d'auteurs appartenant à Ohmonvintage


Grande Kokeshi d'automne de l'artisane Masami Kato

Il s'agit d'une kokeshi créative rare et unique !

 

Véritable oeuvre d'art en superbe état et mesure 30 cm.

 

Il est inscrit en kanji qu'elle provient de Yudanaka Onsen (Source d'eaux chaudes au Japon, célèbre pour son parc aux singes des neiges !), et plus précisément Shinshu Yundanaka Onsen.

 

Cette Kokeshi spectaculaire est été assemblée par l'artiste avec 3 pièces de bois différentes tournées et sculptées, afin de lui donner de la perspective et de la "profondeur". 

La partie basse correspondant aux membres inférieurs a été laissée couleur bois afin de différencier le reste du corps ainsi que la tête, qui eux, ont été laqués avec un joli vert kaki.

 

Elle l'a ensuite été finement décorée avec des techniques de peinture complexes sur tout le devant, ainsi que sur le pourtour du visage.

 

C'est une belle interprétation de l'automne!

 

Elle a choisi des fleurs stylisées aux couleurs automnales ; couleur ambré, dégradés de vert, dégradés de rose-orange. 

La précision et la maîtrise de la technique sont impressionnantes. Masami Kato est une artiste sans nul doute !

 

Le revers que l'on peut percevoir du kimono, est quant à lui, peint de façon très simple, sans dégradés, sans fioritures, afin de contraster de façon fulgurante avec ce kimono tellement chic. En effet, l'intérieur des kimonos en règle générale (même s'il n'en reste pas moins beau) n'est pas aussi travaillé, car sa fonction première est bien entendu d'être une simple doublure.

 

Elle a le même décor sur la tête. Aussi, Masami Kato s'est inspirée des coiffes en forme d’œuf que portent les mariées au Japon lors de la cérémonie (car elle n'est censée croiser le regard d'aucun autre homme). 

 

Kokeshi précieuse donc, avec juste quelques cheveux qui dépassent de sa coiffe, et une expression du visage apaisée.

 

Cou fin, qui lui procure une allure très sophistiquée. Exposée chez vous, elle sera rayonnante, telle une oeuvre d'art dans un musée.

 

Sceau de l'artisane Masami Kato,  née en 1925 à Naruko, dans la préfecture de Miyagi, et épouse de l'artisan Maître Shinichi Kato (né en 1920), qui est un artisan de kokeshis traditionnelles de style Naruko.

Elle a d'ailleurs appris la création des Kokeshis avec lui.

 

Elle commence donc à créer des Kokeshis Naruko et Créatives dans les années 80, et reçoit de nombreux prix, dont le Prix le plus élevé ; celui du Premier ministre.

 

Le travail de Masami comprend généralement des techniques de tournage, de sculpture et de peinture pour définir le visage, le corps et les vêtements. La couleur de ses Kokeshis est toujours subtile.

189,00 €

  • 2 kg
  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

[MASSIVE] Kokeshi Princesse Kaguya de Toa Sekiguchi

Kokeshi Sosaku MASSIVE représentant la Princesse Kaguya, mesurant 17 cm.

 

Forme "ogive", comme c'est souvent le cas lorsque les artisans souhaitent représenter la Princesse Kaguya, personnage d'un conte folklorique japonais datant du Xème siècle.

 

Elle est exceptionnelle. Beaucoup de couleurs et de paillettes pour représenter cette princesse, qui brille de mille feux.

 

Cheveux, yeux et kimono ont été sculptés, pour donner plus de relief à la Kokeshi. Le détail du revers du kimono est superbe, digne d'une princesse.

 

Pour l'anecdote,  le conte (le plus ancien du Japon) dit qu'un paysan découvre à l’intérieur d'une tige de bambou un bébé de la taille d'un pouce et décide de le recueillir. L'enfant, qui grandit aussi vite qu'une tige de bambou" (d'où son nom Kaguya), devient une ravissante jeune fille. Quand son père adoptif trouve une pépite d’or dans un autre bambou, il décide de lui donner une éducation digne d'une princesse et de la mener à la ville.

La réputation de sa beauté se répand dans tout le pays et les prétendants se pressent pour demander sa main, malgré l'indifférence de Kaguya, qui regrette sa campagne et ses amis. La jeune fille ne se laisse pas séduire facilement...

 

Sceau rouge de grand artisan Toa Sekiguchi.

Fils de Sansaku Sekiguchi (1925-2018) ; il est né en 1942 dans la préfecture de Gunma (île Honchû). Il y vit et y travaille toujours avec sa famille, qui créent tous des Kokeshi Sosaku (créatives).

 

Il commence à créer des kokeshis créatives vers l'âge de 40 ans, et remporte de nombreux prix, dont le plus élevé : le prix du Premier Ministre.

 

Toa Sekiguchi emploie souvent de magnifiques peintures sur bois Mizuki (cornouiller) pour ses pièces. Il utilise des motifs tels que des éléments de festival représentant des feux d'artifice, ou des éléments naturels tels que des feuilles de Gingko abstraites (les arbres Ginkgo ont survécu à la bombe atomique larguée sur Hiroshima en 1945, et sont considérés comme un "porteur d'espoir").

Il s'inspire également du blé, des fleurs de prunier, du ciel nuageux, et des couchers de soleil.

 

Nombreuses de ses pièces ont les cheveux longs sculptés pour la plupart, afin de pouvoir suggérer les mèches de cheveux.

 

 

Toa Sekiguchi montre inéluctablement ses capacités artistiques avec de magnifiques créations de couleur (noir, vert, rouge, or) souvent pailletées.

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

Grande Kokeshi laque et feuille d'Or de Tsujita Ryozo

Incroyable pièce d'exception de 35 cm à laque et à la véritable feuille d'Or.

 

Kokeshi aux jolies proportions, élégante et élancée.

 

L"artisan a employé ce qu'on appelle ''l'art de la laque'' au Japon. 

 

Cet art est aujourd’hui encore assez courant au Japon et considéré comme des objets de luxe ; ce qui fait de cette Kokeshi, une pièce haut de gamme.

 

Le kimono a été suggéré directement gravé dans le bois. Cette jolie Nippone porte un obi représenté par l'anneau central de l'oeuvre ; ce qui en même temps marque bien la taille de guêpe de cette Kokeshi aux allures de Déesse.

 

Le Kimono a donc été décoré (détail de la technique ci-dessous) à la feuille d'or, ce qui la fait briller de mille feux ! Tsujita Ryozo aime s'inspirer de ce que lui offre la nature pour décorer ses Kokeshis, et ici ce sont les étoiles de l'univers.

 

On peut donc penser qu'il a voulu représenter Amaterasu qui s'illumine; déesse du soleil et reine des hautes pleines Célestes dans la mythologie japonaise ! 

 

Sa tenue et son visage dégage douceur et pouvoir. En effet, au toucher nous ressentons une certaine douceur apaisante de la laque et également une fine texture rugueuse des feuilles d'Or.

 

La laque est en fait un latex issu d’un arbuste communément appelé "arbre à laque". Au Japon, on utilise la sève de l’Urushi ou du Foasi. On taille des encoches horizontales l'écorce de l’arbre d'au moins 10 ans d'âge, on en recueille la résine que l’on filtre ensuite à travers des linges pour l’épurer. Puis on chauffe la laque au soleil pour faire évaporer l’eau qu’elle contient.

La phase de laquage, longue et délicate, consiste en l’apposition successive de couches de laque, chacune devant être complètement sèche avant de mettre la couche suivante. Certains objets sont recouverts d’une vingtaine de couches. Il faut savoir que la laque ne sèche que dans une atmosphère chaude et humide en trois jours en moyenne. Une fois sèche, la laque forme un film insoluble et sans pores.

La surface obtenue doit être parfaitement plane pour pouvoir ensuite recevoir le décor final fait d’huile végétale et de pigments. Enfin, il faut polir.

 

L’aspect des objets en laque est bien souvent noir, mais en fait ils sont plutôt brun-rouges, et plus ou moins translucides.

Pour ce qui est de la décoration, on peut graver la laque, la peindre à l’or ou à l’argent, l’incruster de différents matériaux tels que l'ivoire, nacre, pierres, etc.

 

Le plus souvent on utilise de la feuille d’or jaune en feuille ou en poudre, et parfois, on peint les détails à l’encre de Chine directement sur la feuille d’or.

 

Signature gravée du grand Artisan Tsujita Ryozo né en 1923 à Odawara dans la préfecture de Kanagawa.

Très tôt il a été enrôlé dans l'armée pendant la Seconde Guerre mondiale, et a été détenu en captivité dans un camp de travail sibérien en Union soviétique jusqu'à la fin des années 1950.

Tentant peut-être de récupérer sa jeunesse perdue, Tsujita Ryozo a commencé à fabriquer des Kokeshi créatives (sosaku) en 1961 après la Seconde Guerre Mondiale, dans sa ville natale d'Odawara, où il a résidé jusqu'à sa mort.

Il a remporté de nombreux prix de la Kokeshi, dont deux fois le prix le plus élevé dans les années 50

et 80 (le Prime Minister Award). Il a également remporté la National Creative Kokeshi Art Exhibition à Shibukawa dans la préfecture de Gunma, avec son modèle de Kokeshi intitulé Plum.

Il est l'un des cinquante artistes locaux de Kokeshis créatives, présenté dans un petit musée à Hakone.

Il s'inspire du printemps pour décorer ses œuvres, avec des fleurs de cerisier, du blé, des arbres et des étoiles pour donner du caractère à ses kokeshis.

Il utilise aussi différentes textures de bois pour exprimer divers sensations ou sentiments.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

[RARE] Kokeshi habit d'hiver de Shido Shouzan

TRÈS RARE et Grande Kokeshi minimaliste extrêmement raffinée, de 29 cm dans son habit d'hiver !

 

Un véritable bijoux en forme de  pointe de diamant, et pièce maîtresse pour les grands collectionneurs.

 

Cette Kokeshi à l'allure élancée, représente un enfant portant une cape en paille pour se protéger de la neige et du grand froid dans le Nord du Japon. La paille a des propriétés hydrofuges. Pour cette raison, les premiers vêtements de pluie japonais étaient souvent faits de paille, ce qui avait l'avantage d'être bon marché, facile à tisser et à fixer, et léger. Cet habit était cependant volumineux et très inflammable.

Cette tenue épaisse et douillette (voir épaisseur du col) était utilisée pendant la période Meiji (1868-1912). Aujourd'hui elles sont essentiellement portées lors des différentes manifestations folkloriques telles que les festivals.

 

Le veinage du bois a délibérément été laissé apparent pour apporter plus de chaleur à cette Kokeshi souffrant du froid glacial du Nord du Japon.

 

L'utilisation de la couleur est très minime, étant donné qu'il s'en est juste servi pour peindre les yeux fermés en noir et la petite bouche en cœur en rose. Le visage dégage d'ailleurs une sensation d’apaisement, comme la plupart des Kokeshis.

 

Au toucher, on peut percevoir plusieurs textures de bois;

 

La texture lisse au veinage apparent de la cape et surtout la texture rugueuse et molletonné de la partie basse, laissant une agréable sensation de douceur et de chaleur au possesseur de cette oeuvre (malgré le froid polaire...que le petit doit traverser). Est-ce que ce n'est pas plutôt le possesseur et propriétaire, la tenant dans sa main, qui le réchauffe du froid?

 

Cette œuvre exceptionnelle est de l'artisan de Shido Shouzan (1932-1995) né dans la préfecture d'Oita sur l'île de Kyushu (extrême Sud du Japon).

 

Sceau gravé de l'artisan sur la base. Provient de Echigo Yuzawa Onsen ; station thermale historique non loin de Tokyo. Située sur les hauteurs de la préfecture de Niigata, Echigo Yuzawa est une région où il neige beaucoup.

 

Il s'agit de l'un des artistes les plus importants et influents de kokeshis créatives. Il a commencé à réaliser des Kokeshis dans les années 50.

Ses créations sont souvent non peintes, au design exceptionnel et innovant. Les collectionneurs convoitent énormément ses œuvres tellement rares à trouver.

Il a participé a de nombreux concours et remporté de nombreux prix, dont le plus élevé Le Prime Minister Award.

 

*Dernière photo : Peinture de Motoe Mijama intitulée Minobushi

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

[MASSIVE] Kokeshi aux chrysanthèmes (kiku) De Toa Sekiguchi

Kokeshi Massive aux formes généreuses confortablement installée, d'environ 18 cm de haut et 13 cm de largeur !

 

Cette magnifique oeuvre, imposante, a été travaillée avec le plus grand soin.

 

Le Kimono a été légèrement pyrogravé puis peint en rouge ; la couleur dominante de cette pièce. Le pays de Soleil Levant étant souvent associé à la couleur aka (rouge), on peut penser que cette Kokeshi représente bien le Japon.

 

Des chrysanthèmes stylisés ornent ce joli kimono, faisant penser au sceau impérial du Japon.

Le chrysanthème (kiku en japonais) est évidement le symbole du Japon. Ils ont été introduits au Japon dès la période de Nara (710-794), en tant que plantes médicinales. Puis à l’époque de Heian (794-1185), ils apparaissent dans de nombreux poèmes du recueil Kokin wakashû.

Ainsi, les chrysanthèmes, qui avaient été considérés comme des plantes médicinales furent plus tard prisés par la cour pour leur beauté. Et c’est l’empereur Go-Toba (1180-1239), qui fit du chrysanthème son propre sceau.

 

L'artiste n'a pas surchargé son oeuvre, et a pyrogravé puis peint délicatement quelques chrysanthèmes sur ce kimono qui reste tout de même minimaliste quant à son design.

 

Le détail du col est merveilleux. On peut percevoir le revers du kimono décoré de dessins abstraits dorés et blancs,  ainsi que le col dans un dégradé de rouge !

 

Petite bouche en cœur et yeux fermés ; il s'en dégage à la fois douceur et un soupçon de malice.

 

La coiffure au carré, que l'on retrouve beaucoup sur les kokeshis créatives, lui donne un côté on peut plus féminin ! 

Petit chignon léger sur le dessus de la tête, façon petite maiko (apprentie geisha) !

 

 

Signée par le grand Artisan Toa Sekiguchi.

Fils de Sansaku Sekiguchi (1925-2018) ; il est né en 1942 dans la ville de Maebashi, dans la préfecture de Gunma.

Il commence à créer des kokeshis créatives vers l'âge de 40 ans. Ses œuvres sont tellement reconnues qu'il remporte de nombreux concours et prix de la kokeshi créative.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi aux camélias de Takamizawa Kazuo

Kokeshi créative aux fleurs de camélias (tsubaki en japonais) ; véritable tableau artistique, de 21 cm.

 

Parfaitement proportionnée, ses rondeurs lui apportent un côté vraiment attendrissant.

 

Elle représente une maiko (une apprentie geisha en japonais). Le col de son kimono est de couleur rouge tout comme les magnifiques camélias qui le ornent.

 

Ces tsubaki ont été pyrogravés puis peints avec la plus grande délicatesse, et avec un geste très précis digne d'un grand Maître Artisan. 

Ces fleurs étaient très populaires auprès des nobles durant la période Edo (1603-1867). Parmi les guerriers et les samouraïs, le camélia rouge symbolisait une noble mort (ils y voyaient le symbole de la fugacité de la vie dans les pétales rouges de la fleur nouvellement ouverte). Cependant, le camélia rouge signifie l'amour ! D'ailleurs, pour accentuer ce message d'amour, l'artiste a décidé de peindre une bouche en forme de CŒUR ! 

 

Le kimono est également pyrogravé ; les manches ne laissant pas apparaître les mains emmitouflées à l'intérieur. Elle porte d'ailleurs un haori noir et un obijime noir également (cordelette en soie) pour les soirées encore fraîches de mars (saison à laquelle fleurit le tsubaki).

 

La chevelure de la Kokeshi est coupée au carré et surmontée d'un chignon traditionnel japonais.  C'est la coiffure typique des maiko dite en "pêche fendue" (wareshimomo), c'est à dire qu'il est divisé en deux, et au milieu il apparaît une étoffe de soie rouge, comme c'est le cas ici. 

 

Sceau du grand Artisan Takamizawa Kazuo né en 1927.

Cet artisan a commencé à fabriquer des Kokeshis dans les années 50.

Il a remporté de nombreux concours de la Kokeshi et gagné de nombreux prix.

Ce n'est qu'à partir des années 70 que Takamizawa kazuo commence à appliquer de la peinture sur ses Kokeshis. Avant, il n'utilisait jamais de peinture.

Ses Kokeshis son très populaires et recherchées par les collectionneurs.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

[RARE] Kokeshi créative de Miyajima Muhitsu

Rare Kokeshi de style créatif à la forme atypique ! Superbe état.

 

Elle mesure environ 12 cm de haut x 12 cm de large.

Le travail effectué sur cette pièce est spectaculaire. Il y a tout un travail de sculpture et de gravure avec une finition peinture très élégante.

 

Les cheveux est ce qui attire plus l'attention, car chaque mèche de cheveux a été sculptée sur cette Kokeshi au visage conique. C'est vraiment agréable de toucher cette chevelure digne d'une oeuvre d'art !

Légère frange et légères mèches sur chaque côté du visage également sculptés avec beaucoup de précision.

 

Visage attendrissant avec une bouche en cœur mise en valeur avec une petite touche de peinture de couleur rose. Petites joues roses également pour accentuer le côté féminin de cette Kokeshi.

 

L'artiste a choisi de représenter une scène de papillon butinant une fleur. Le tout finement pyrogravé et rehaussé de jolies encres japonaises. Il a également sculpté des alvéoles sur la partie basse du décor (et de la Kokeshi) afin de donner du mouvement à ce papillon qui vole en direction la fleur.

 

Fabriquée et signée par le Maître Artisan Kokeshi Miyajima Muhitsu né en 1929 dans la ville de Yonezawa dans la préfecture de Yamagata. 

Petite plaquette avec signature et sceau de l'artisan.

Il vivait près de l'artisan Kobayashi Kotaro (artisan de Kokeshis traditionnelles de style Yamagata), c'est pourquoi il a commencé à étudier le style traditionnel Yamagata.

Après la Première Guerre Mondiale, il a commencé à produire des Kokeshis Créatives; ce qui l'intéressait beaucoup plus, car il pouvait laisser libre cours à son imagination.

Il a été récompensé de nombreuses fois, et en 1973 il a reçu le prix le plus élevé du Premier Ministre au Concours National des Kokeshis.

Ses pièces d'exception sont exclusivement élaborées à partir de bois précieux : le bois Mizuki (Cornouiller) et le bois d'Enju (Sophora du Japon).

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi de Masao Watanabe Chigo Sakura

Grande Kokeshi de style créatif de 31 cm.

 

Elle se prénomme Chigo Sakura, qui signifie "Cerisier Enfant". Une façon imagée de représenter les jeunes cerisiers japonais. ; la fleur de cerisier étant un symbole très fort pour les Japonais. C'est en effet une vraie fierté nationale !

Les Sakuras sont très appréciés et même vénérés pour leur beauté incomparable et les particularités de leur cycle de vie. Ils sont nus en hiver, et quand le printemps arrive, ils fleurissent et embellissent tout le pays. C’est un spectacle ! Malheureusement, cela prend très peu de temps, et en moins de 2 semaines seulement, les jolies fleurs blanches et roses tombent comme de la neige sur le sol, et les arbres sont à nouveau nus.

Les fleurs de cerisier ne sont visibles que quelques jours par an et, pour cette raison même, les Japonais les vénèrent depuis des millénaires. 

 

Le travail des dégradés de couleurs rouges et noirs sur cette Kokeshi sont spectaculaires ! Un effet de peinture très minutieux et très bien maîtrisé.

On peut voir la coupe de cheveux typique de ce grand artisan qu'est Masao Watanabe (les cheveux qui remontent à l'arrière formant un V à l'envers).

Une Kokeshi paisible qui nous repose rien qu'en la regardant.

Décor minimaliste sur les cheveux qui nous rappelle les diadèmes des princesses.

 

Sceau et signature du Maître Artisan Masao Watanabe (1917-2007)

A l'origine, c'est un artisan de Kokeshi de style Yajiro.  Il a appris tout son savoir du Maître Kokeshi Créatives Tatsuo Kato.

Masao Watanabe a remporté de nombreux concours et reçu de nombreux prix de la Kokeshi (dont le plus élevé Le Prime Minister Award).

Ses kokeshis ont une expression douce et innocente. Elles sont exposées dans plusieurs musées au Japon, et de façon permanente au Musée du Jouet en Allemagne à Nuremberg.

Son fils, Yuji Watanabe continue à créer (pour notre plus grand bonheur) des Kokeshis sous l'influence du style de son père !

0,00 €

  • VENDU

Grande Kokeshi Sakura Maître Okamoto Usaburo

Grande kokeshi de style créatif de 32,5 cm.

Il s'agit d'une des première versions de kokeshis du Maître artisan Okamoto Usaburo.

Sur cette pièce, le bois a différentes textures. La tête est lisse et le corps texturé, très surprenant au toucher car l'artiste a choisi de creuser le veinage du bois afin de le mettre en relief.

Il a sculpté des fleurs de cerisier sur le corps, puis les a peintes en blanc et rouge pour représenter les différentes phases de floraison du sakura !

Les cheveux ont été peints avec de délicats coups de pinceau.

Petit chignon stylisé très élégant .

 

Sur l'autocollant, à l'arrière du corps, il est indiqué que cette Kokeshi provient de la ville de Odawara (préfecture de Kanagawa, au centre-est de lîle Honshu)

 

 

Sceau du Maître Artisan Okamoto Usaburo (1917-2009).

Né dans le village de Shinto dans la préfecture de Gunma, il commence à fabriquer des Kokeshis dans les années 50.

Il a remporté de nombreux prix et concours, a participé à de nombreuses expositions, a été jury dans des concours de Kokeshis.

 

Usaburo a introduit des outils spéciaux pour la fabrication des Kokeshis et a adopté une méthode de gravure et peinture, innovatrice. Il n'utilisait pas que les pinceaux pour peindre.

Pour la fabrication, il utilisait du bois de keyaki (Zelcova du Japon) et du châtaignier, des arbres aux grains magnifiques, en plus du cornouiller, du mizuki.

Les finitions du bois de ces Kokeshis sont vraiment nobles.

Usaburo est parvenu à fabriquer des Kokeshis dotées d'une nouvelle sensibilité grâce à ses techniques originales. 

Ce grand artisan est une légende dans la fabrication des Kokeshis de style créatif !

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

Kokeshi Maître Kato Tatsuo

Kokeshi créative en forme de boule, très ronde (et non conique). 

Elle mesure environ 10 cm de hauteur et 10 cm de largeur. Massive.

Les détails sur cette Kokeshi sont remarquables. Kato Tatsuo a le sens du détail et cela se voit très bien sur cette pièce.

Il y a des dégradés de couleurs, des formes abstraites, des fleurs de cerisier, et même de délicates touches de doré pailleté ! Le tout peint délicatement mais également très très légèrement pyrogravé !

Le kimono suggéré a légèrement été taillé, puis il a été décoré avec tout le savoir-faire que possède l'artiste.

Frange et yeux légèrement pyrogravés. La chevelure, quant à elle est totalement noire et en superbe état ! (pas de chocs)

 

Une petite douceur tout en rondeur.

 

Signée par le grand Maître Artisan Kato Tatsuo né en 1940 à Maebashi dans la préfecture de Gunma.

 

C'est dans les années 60 qu'il commence à fabriquer des Kokeshis. Il aimait peindre depuis qu'il était jeune, et pris des cours de peinture au lycée de Maebashi, où il y poursuivi ses études. Cependant, pour des raisons économiques, il abandonna le lycée et, à l'âge de 20 ans, il devint apprenti de son beau-frère, le Maître Artisan Kokeshi Sansaku Sekiguchi (pendant 20 ans !).

Ce n'est qu'à l'âge de 40 ans qu'il devint indépendant et Maître Kokeshi à son tour.

 

Kato Tatsuo a remporté de nombreux concours de Kokeshi, et de nombreux prix de la Kokeshi (dont le Prime Minister Award)

Il vit aujourd'hui à Shibukawa, est membre de la Japan Kokeshi Crafts Association, et est également juge lors de l'Exposition Nationale de la Kokeshi.

 

Kato Tatsuo maîtrise parfaitement la technique de gravure des motifs, de l'expression du visage et du kimono. Il excelle dans la technique du dessin d’expressions du visage.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi aux camélias du Japon de Masao Watanabe

Grande Kokeshi massive de style créatif de 31 cm. Circonférence du corps 8 cm. Peinte d'une qualité digne d'une huile sur toile !

 

Superbe état. 

 

Style minimaliste avec une peinture noire laquée sur tout le corps et la chevelure.

Les camélias du Japon qui décorent son corps ressortent parfaitement, et lui procure un style sobre et chic !

Les détails sur ces magnifiques fleurs sont poussés jusqu'au moindre pistil !

Décor en bordure des cheveux de couleur bordeaux ; ce qui nous ferait presque penser à une vraie princesse !

Sa frange est parfaite, sans un cheveux qui dépasse. La perfection de l'artisan est à son comble.

 

Coupe de cheveux typique des Kokeshis de Masao Watanabe (les cheveux qui remontent à l'arrière formant un V à l'envers).

Petit chignon tout juste suggéré !

 

Au Japon, la fleur de camélia s’appelle Tsubaki et symbolise le divin. Souvent utilisée dans les cérémonies religieuses et sacrées, elle représente aussi l’arrivée du printemps.

 

Sceau et signature du Maître Artisan Masao Watanabe (1917-2007)

A l'origine, c'est un artisan de Kokeshi de style Yajiro.  Il a appris tout son savoir du Maître Kokeshi Créatives Tatsuo Kato.

Masao Watanabe a remporté de nombreux concours et reçu de nombreux prix de la Kokeshi (dont le plus élevé Le Prime Minister Award).

Ses kokeshis ont une expression douce et innocente. Elles sont exposées dans plusieurs musées au Japon, et de façon permanente au Musée du Jouet en Allemagne à Nuremberg.

Son fils, Yuji Watanabe continue à créer (pour notre plus grand bonheur) des Kokeshis sous l'influence du style de son père !

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

Kokeshi minimaliste de Miyajima Muhitsu

Kokeshi minimaliste de style créatif de 24,5 cm à l'allure élancée !

 

Dans sa boîte d"origine. Petite plaquette en bois avec la signature et le sceau de l'artisan.

 

Corps longiligne sculpté sur les 3/4 avec des lignes horizontales symétriques, afin de représenter un haori stylisé décoré de nombreuses fleurs vertes et marron clair. (Le haori est une veste portée par dessus le kimono)

 

L'originalité est sa forme atypique ainsi que les différentes textures de bois, très agréable au touché. L'artisan avait (et a !) toujours l'habitude de travailler ses Kokeshis avec des bois précieux.

 

Petite tête enfouie dans le haori pour un effet cosy en ces soirées froides d'automne. Petite coupe au carré "casque" avec quelques mèches de cheveux pyrogravées.

 

Fabriquée et signée par le Maître Artisan Kokeshi Miyajima Muhitsu né en 1929 dans la ville de Yonezawa dans la préfecture de Yamagata. 

Il vivait près de l'artisan Kobayashi Kotaro (artisan de Kokeshis traditionnelles de style Yamagata), c'est pourquoi il a commencé à étudier le style traditionnel Yamagata.

Après la Première Guerre Mondiale, il a commencé à produire des Kokeshis Créatives; ce qui l'intéressait beaucoup plus, car il pouvait laisser libre cours à son imagination.

Il a été récompensé de nombreuses fois, et en 1973 il a reçu le prix le plus élevé du Premier Ministre au Concours National des Kokeshis.

Ses pièces d'exception sont exclusivement élaborées à partir de bois précieux : le bois Mizuki (Cornouiller) et le bois d'Enju (Sophora du Japon).

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi XXL Okamoto Usaburo Feuilles d'automne

Grande Kokeshi créative de 37 cm de hauteur et 33 cm de tour de tête. Le corps cylindrique fait 7 cm de circonférence.

On ne présente plus le travail de Usaburo, c'est une merveille !

Le corps de la Kokeshi a une texture gaufrée ; le bois a été travaillé afin d'obtenir des ondulations sur tout l'ensemble.

De jolies feuilles d'automne qui tombent ont été finement pyrogravées puis peintes à la main dans un dégradé de couleurs automnales.

La tête volontairement plus grosse que le corps est superbe : Usaburo a choisit de lui peindre une coupe au carré avec un coup de pinceau tel que l'on perçoit les mèches de cheveux. Il ne s'est pas contenté de simplement peindre un casque noir.

On voit bien ici le sens du détail.

Les yeux et la bouche ont été pyrogravés dans un style minimaliste. D'ailleurs, toute la Kokeshi est dans un style minimaliste.

Une grande pièce de qualité, rare, à exposer chez soi !

 

Autocollant doré qui montre que cette Kokeshi a remporté un prix.

 

Sceau du Maître Artisan Okamoto Usaburo (1917-2009).

Né dans le village de Shinto dans la préfecture de Gunma, il commence à fabriquer des Kokeshis dans les années 50.

Il a remporté de nombreux prix et concours, a participé à de nombreuses expositions, a été jury dans des concours de Kokeshis.

 

Usaburo a introduit des outils spéciaux pour la fabrication des Kokeshis et a adopté une méthode de gravure et peinture, innovatrice. Il n'utilisait pas que les pinceaux pour peindre.

Pour la fabrication, il utilisait du bois de keyaki (Zelcova du Japon) et du châtaignier, des arbres aux grains magnifiques, en plus du cornouiller, du mizuki.

Les finitions du bois de ces Kokeshis sont vraiment nobles.

Usaburo est parvenu à fabriquer des Kokeshis dotées d'une nouvelle sensibilité grâce à ses techniques originales. 

Ce grand artisan est une légende dans la fabrication des Kokeshis de style créatif !

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

RARE Couple de jeune mariés by OKAMOTO USABURO

Couple Kokeshis de jeunes mariés "haut de gamme" de style créatif de 26 cm.

Fabriquées en bois de Mizuki (arbre japonais), d'une incroyable qualité.

 

Superbe état. Le travail est remarquable. Il n'y a qu'à regarder les détails. Finement travaillées.

Les dégradés de couleurs sont parfaitement maîtrisés. Les fleurs de cerisier sur le kimono de Madame sont placés là où il faut et avec une grande délicatesse.

Détails jusqu'au bout du chignon ! 

 

Les visages ont une expression toute douce. On perçoit même l'amour au travers de ces deux personnages tellement attachants !

 

Sceau du Maître Artisan Okamoto Usaburo (1917-2009).

Né dans le village de Shinto dans la préfecture de Gunma, il commence à fabriquer des Kokeshis dans les années 50.

Il a remporté de nombreux prix et concours, a participé à de nombreuses expositions, a été jury dans des concours de Kokeshis.

 

Usaburo a introduit des outils spéciaux pour la fabrication des Kokeshis et a adopté une méthode de gravure et peinture, innovatrice. Il n'utilisait pas que les pinceaux pour peindre.

Pour la fabrication, il utilisait du bois de keyaki (Zelcova du Japon) et du châtaignier, des arbres aux grains magnifiques, en plus du cornouiller, du mizuki.

Les finitions du bois de ces Kokeshis sont vraiment nobles.

Usaburo est parvenu à fabriquer des Kokeshis dotées d'une nouvelle sensibilité grâce à ses techniques originales. 

Ce grand artisan est une légende dans la fabrication des Kokeshis de style créatif !

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

RARE Kokeshi minimaliste entièrement noire de Ryozo Tsujita

Kokeshi minimaliste en bois, entièrement noire de 19 cm.

Entièrement sculptée puis peinte à la main.

 

Extrêmement rare voire même introuvable ! 

 

Sa particularité : sa forme ovale et sa couleur noire. Elle a été entièrement peinte en noir et laquée tellement délicatement que le rendu en est absolument parfait.

Très bien conservée.

L'artiste a peint minutieusement un décor en doré sur le devant de la Kokeshi.

Les seules couleurs noire et or,  confèrent à cette poupée Kokeshi un style sobre et élégant. Tellement chic !

 

La façon dont les longs cheveux sont sculptés est magnifique.

Air vraiment apaisé avec ses petits yeux fermés. Quand on la regarde on se sent reposés nous-même !

Enfin, petite bouche en cul-de-poule pour une petite touche attendrissante.

 

Signée (même la signature est gravée!) par le grand Maître Artisan Tsujita Ryozo né en 1923 à Odawara dans la préfecture de Kanagawa.

Il a commencé à fabriquer des Kokeshis en 1961 après la Seconde Guerre Mondiale, afin d'oublier ce qu'il lui était arrivé. En effet, celui-ci avait été captif dans un camp de travail sibérien.

Il a remporté de nombreux prix de la Kokeshi, dont deux fois le prix le plus élevé dans les années 50 et 80 (le Prime Minister Award).

Il a également remporté la National Creative Kokeshi Art Exhibition à Shibukawa dans la préfecture de Gunma, avec son modèle de Kokeshi intitulé Plum.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi by Takamisawa Kazuo

Kokeshi de style créatif, imposante, de 24 cm. 

 

RARE car l'artisan n'a fabriqué des Kokeshis sans peinture qu'à partir des années 70.

 

Elle est tout en bois non peinte. Juste pyrogravée soigneusement par l'artiste.

Cette Kokeshi porte un chignon sur le dessus de la tête, avec une frange et des mèches latérales pyrogravées mèche par mèches.

Elle a les yeux fermés et semble très apaisée !

Sur le corps, fleurs et feuilles sont également pyrogravées.

Le bois est de qualité ; on peut voir son veinage magnifique.

 

Sceau du grand Artisan Takamisawa Kazuo né en 1927.

Cet artisan a commencé à fabriquer des Kokeshis dans les années 50. Il a remporté de nombreux concours de la Kokeshi et gagné de nombreux prix.

Ce n'est qu'à partir des années 70 que Takamisawa kazuo commence à appliquer de la peinture sur ses Kokeshis. Avant, il n'utilisait jamais de peinture, comme c'est le cas ici.

Ses Kokeshis son très populaires et recherchées.

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU