DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE porcelaine FINE et cÉramique ANCIENNE japonaise kutani, satsuma, ARITA, etc. (vases, THÉIÈRES, ASSIETtES DECORATIVES, TASSES À THÉ, bol CHAWAN...)


chawan, tasse à thé japonaise, kutani, satsuma, antique, Japanese, brocante, japonaise porcelaine, ancienne, céramique, grès, poterie, vintage

Kôgô Okame en porcelaine / Ere Taisho

 

Kôgô en porcelaine, représentant le masque de théâtre Noh : Okame.

Dans sa boîte en carton d'origine.

Avec ancienne pièce de 5 yens (go en) emballée dans le petit mot sur papier de riz qui explique que Okame (aussi connue sous le nom de Otafuku) porte chance. 

Cette pièce est considérée comme symbole de chance au Japon.

 

Kôgô : les Kôgô sont donc des boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie. 

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme.

L'usage de ces boîtes est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kôgô varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Dimensions : 5 cm de long 

 

Représente le personnage féminin Okame ; dame joyeuse symbole de bonne fortune. Elle a un visage souriant et de bonnes joues bien rebondies. 

Okame est aussi appelée Ame no Uzume no Mikoto, qui est la déesse de la gaieté, de la méditation, des festivités et des arts dans la religion shintoïste ; épouse du dieu Sarutahiko Ōkami.

 

Sceau de l'artisan sous la base.

 

179,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Kôgô Tanuki en raku / Shôraku Sasaki / Full black

 

Boîte à encens (kôgô en japonais) vintage

utilisée pour la cérémonie du thé

en raku

dans sa jolie boîte en bois

Signée Shôraku Sasaki

 

Kogo : les Kogo sont donc des petites boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie.

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme. Son usage est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kogo varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Tanuki : le Tanuki est une créature de la forêt, ressemblant à un chien. On les retrouve à l'entrée de certaines maisons, magasins, bars et restaurants. Il sont censés porter chance...

 

Le raku : technique d'émaillage datant du 16e, étroitement liée à la philosophie zen, et à la cérémonie du thé.

Il y a à ce jour, 15 générations de potiers qui perpétuent la tradition.

Avec cette technique, chaque création est une pièce unique.

 

Dimensions : 6 cm de haut x 7 cm large

 

Finement doré à la feuille d'or à l'intérieur.

 

Sceau de lu maître artisan, Sasaki Shôraku né en 1944. Son vrai nom est Sasaki Teruo.

Originaire de Kyoto.

Il est la troisième génération de la famille à préserver la tradition. Son fils Koku Sasaki a pris a relève, et est donc la quatrième génération à ce jour.

Leurs oeuvres sont haut de gamme et très élégantes.

 

210,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Kôgô vintage en porcelaine - Grue japonaise

 

Kôgô vintage en porcelaine, forme grue japonaise.

Dans sa boîte en bois d'origine

avec étoffe de protection

 

Kôgô : les Kôgô sont donc des boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie. 

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme.

L'usage de ces boîtes est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kôgô varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Dimensions : 8 cm de long

 

Sceau de l'artisan sous le kôgô.

 

159,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Grand kôgo Masque Okame en porcelaine Nishikizome - de Fujiwara Toshio

 

Grand kôgo, représentant le personnage de théâtre Noh : Okame.

Dans sa boîte en bois d'origine

Signé Fujiwara Toshio

 

Kôgô : les Kôgô sont donc des boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie. 

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme.

L'usage de ces boîtes est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kôgô varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Dimensions : 7 cm de long x 6 cm large x 4,5 hauteur

 

Représente le personnage féminin Okame ; dame joyeuse symbole de bonne fortune. Elle a un visage souriant et de bonnes joues bien rebondies. 

Okame est aussi appelée Ame no Uzume no Mikoto, qui est la déesse de la gaieté, de la méditation, des festivités et des arts dans la religion shintoïste ; épouse du dieu Sarutahiko Ōkami.

 

 

Sceau de l'artisan Fujiwara Toshio né en 1951

Il s'agit de la troisième génération de la famille de Heian Nishikizome (son grand-père)

Il a reçu de nombreux prix pour ses pièces.

 

189,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Kôgô porcelaine Masque Okame - de Nakamura Yohei

 

Rare boîte à encens (kôgô en japonais) vintage

utilisée pour la cérémonie du thé

en porcelaine forme masque Noh Okame,

dans sa jolie boîte d'origine en bois avec étoffe jaune de protection

Signée Nakamura Yohei

 

Kôgô : les Kôgô sont donc des boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie. 

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme.

L'usage de ces boîtes est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kôgô varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Dimensions : 7,5 cm x 5 cm

 

Représente le personnage féminin Okame ; dame joyeuse symbole de bonne fortune. Elle a un visage souriant et de bonnes joues bien rebondies. 

Okame est aussi appelée Ame no Uzume no Mikoto, qui est la déesse de la gaieté, de la méditation, des festivités et des arts dans la religion shintoïste ; épouse du dieu Sarutahiko Ōkami.

 

Sceau de l'artisan Nakamura Yohei.

 

179,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Jûbako en porcelaine d'Arita - Années 30-40

 

Jûbako en porcelaine d'Arita, sur 3 niveaux. Début Showa ( Années 30-40)

N'a jamais servi ! Il a été conservé dans sa boîte en carton d'origine.

 

Jûbako : un Jubako est une boîte à repas compartimentée, servant notamment à l'occasion du nouvel an, pour y accueillir les oseshi (plats traditionnels du nouvel an). Souvent ils étaient (et sont) offerts avec les plats qui vont avec, à la famille ou proche entourage...au nouvel an.

 

Jolie couleur indigo que l'on retrouve toujours sur la porcelaine Arita.

 

Arita : Arita, est la capitale de la porcelaine japonaise depuis le 16ème siècle. C'est un potier Coréen appelé Yi Sam Pyeong, déporté de force par l'armée Japonaise qui découvre des gisements de kaolin dans les collines d'Izumi Yama. Il réalise donc les premières porcelaines Arita, aux magnifiques motifs bleus sur fond blanc, d'inspiration coréenne.

C'est donc dans cette ville d'Arita que débute l'histoire de l'artisanat de la porcelaine japonaise qui inspirera par la suite le monde entier. En effet, au Japon on produisait déjà de la céramique, mais pas de porcelaine (c'est la Chine qui en avait le monopole).

 

Fabriqué et peint à la main, au Japon

Dimensions : H 10 cm x largeur 20 cm (hauteur intérieur de chaque compartiment : 3,5 cm)

 

Rare objet précieux et plein d'histoire ! Il pourra encore servir pour sa fonction première, ou être détourné en rangement autre, comme une boite à bijoux par exemple à différents compartiments (un pour les bagues, l'autre pour les bracelets, etc.)

 

Sceau de l'artisan sous la base.

 

159,00 €

  • VENDU

Vase vintage céramique Minô de Kikyôya par Kosaburo Godai

 

Vase en céramique de Mino, réalisé par Kosaburo Godai, dans le four de Kikyôya, ville de Toki, préfecture de Gifu.

Dans sa boîte d'origine en bois de paulownia avec base noire amovible.

 

Le premier four de Kikyoya ayant ouvert au début de l'ère Meiji. Cette passion s'est transmise depuis plus de 120 ans à la dernière génération en date, avec Kosaburo Godai qui continue à protéger le travail traditionnel de la famille.

En 1995 et 2003, il a reçu le prix du Gouverneur de la préfecture de Gifu, lors d'une exposition sur les porcelaines de Minô. L'année suivante il a également reçu un autre prix pour ses céramiques de Minô.

 

L'ancienne province de Minô est située dans la partie sud de l'actuelle préfecture de Gifu. Les céramiques de Minô ont une histoire vieille de plus de 1300 ans, et aurait commencé au 7e siècle avec des objets en terre cuite d'inspiration coréenne, appelée Sueki.

 

Hauteur du vase : 25 cm / largeur 9 cm

 

Style simple, d'aspect brut avec des grues japonaises stylisées su la partie avant du vase. Cet art simple était un style qui convenait parfaitement aux samouraï à l'époque de la période des Royaumes Combattants (la période Sengoku - fin du 15e siècle au début de la Shogunat Edo en 1603). 

Ces céramiques ont, au fil des années, attiré l'attention des Maître du thé, qui étaient fascinés par ces céramiques.

 

Vase fabriqué à la main par Kosaburo Godai, dans le four de Kikyôya, protégé depuis plus de 120 ans.

 

Photos de l'artisan et de son four issues de fascicules personnels. Ne pas utiliser sans mon consentement, merci.

 

169,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Vase vintage céramique Minô de kikyôya par Kosaburo Godai

 

Vase vintage en céramique de Minô, réalisé par Kosaburo Godai, dans le four de Kikyôya, ville de Toki, préfecture de Gifu.

Dans sa boîte d'origine en bois de paulownia.

 

Le premier four de Kikyoya ayant ouvert au début de l'ère Meiji. Cette passion s'est transmise depuis plus de 120 ans à la dernière génération en date, avec Kosaburo Godai qui continue à protéger le travail traditionnel de la famille.

En 1995 et 2003, il a reçu le prix du Gouverneur de la préfecture de Gifu, lors d'une exposition sur les porcelaines de Minô. L'année suivante il a également reçu un autre prix pour ses céramiques de Minô.

 

L'ancienne province de Minô est située dans la partie sud de l'actuelle préfecture de Gifu. Les céramiques de Minô ont une histoire vieille de plus de 1300 ans, et aurait commencé au 7e siècle avec des objets en terre cuite d'inspiration coréenne, appelée Sueki.

 

Hauteur : 22 cm / Circonférence 53 cm : 

 

Style simple, d'aspect brut avec des grues japonaises stylisées tout autour du vase. Cet art simple était un style qui convenait parfaitement aux samouraï à l'époque de la période des Royaumes Combattants (la période Sengoku - fin du 15e siècle au début de la Shogunat Edo en 1603). 

Ces céramiques ont, au fil des années, attiré l'attention des Maître du thé, qui étaient fascinés par ces céramiques.

 

Vase fabriqué à la main par Kosaburo Godai, dans le four de Kikyôya, protégé depuis plus de 120 ans.

 

Photos de l'artisan et de son four issues de fascicules personnels. Ne pas utiliser sans mon consentement, merci.

 

189,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Vase en porcelaine de Marunishi Tosai "grues dorées" -Ere Showa

 

Magnifique vase bleu turquoise en porcelaine, de Marunishi Tosai.

Grande grue japonaise (tsuru) et pins (Matsu) dorés à la feuille d'or. On remarquera le détail des pins non seulement sur la face avant du vase, mais aussi à l'arrière du vase ! ...tout comme la crête rouge de la grue japonaise.

 

Dans sa boîte de rangement d'origine en bois de paulawnia ; superbe état !

 

Dimensions :  16 cm de haut / 47 cm de circonférence au plus large / Largeur de la base 9 cm.

 

Ere Showa.

 

Sceau rouge de Marunishi Tosai.

 

179,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

PIECE UNIQUE / Vase (très massif) porcelaine Kutani / Chrysanthèmes & Fleurs de prunier blanches

 

Vase TRES massif en porcelaine Kutani finement craquelée, dans sa boîte en bois de paulownia d'origine.

 

La porcelaine Kutani est un style très élaboré, originaire du village de Kutani dans la préfecture d'Ishikawa au Japon, et s’inspire de la peinture traditionnelle japonaise depuis de 16ème siècle.

Les couleurs employées sont très vives.

On retrouve souvent cinq couleurs: le rouge, le vert, le violet, le jaune, le bleu. Elles sont utilisées pour remplir les formes peintes avec bien souvent des contours noirs.

 

Dimensions : Hauteur 21 cm / Circonférence 60 cm

 

Signé par l'artisan sous la base.

 

210,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Kogo ancien en porcelaine Momoyama - éventail & phœnix japonais

 

 

Dorée à la feuille d'or 

 

Rare boîte à encens (kôgô en japonais) vintage

utilisée pour la cérémonie du thé

en porcelaine de Momoyama dans sa jolie boîte d'origine en bois

 

- Forme éventail japonais (ôgi), motif phœnix -

 

Kôgô : les Kôgô sont des boîtes à encens destinées à la cérémonie du thé ; servant ainsi à purifier l'endroit où se déroule la cérémonie. 

Elles sont d'inspiration chinoise. Ce n'est seulement qu'au 15ème siècle qu'elles ont vraiment une utilité, lorsque l'encens est introduit au Japon ; coutume originaire d'Inde et du Bouddhisme. Son usage est alors exclusivement réservé à la cérémonie du thé, tout comme aujourd'hui.

Enfin, les Kôgô varient selon la saison. En été ils sont en bois, et en hiver ils sont en céramique, afin d'y accueillir deux types d'encens différents.

 

Phœnix : Oiseau légendaire qui arrive au Japon depuis la Chine ; signe de bon augure qui fait son apparition lorsque le monde est heureux et paisible.

La beauté de son plumage en a fait un motif très apprécié sur les kimono et autres objets de l'artisanat japonais.

 

Dimensions : 10 cm x 7 cm

 

Finement doré à la feuille d'or à l'extérieur et l'intérieur du kôgô.

 

Sceau de l'artisan sous la base.

Fours de Momoyama, Echizen, préfecture de Fukui.

 

Nota : De l'encens japonais peut être acheté séparément via l'onglet Encens japonais 

 

179,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Ancienne assiette Kutani Décorative - Période Taisho

 

Il ne s'agit ni d'une reproduction récente, ni d'une copie

 

Magnifique et authentique assiette Kutani décorative, ancienne, de l'ère Taisho.

(1912-1926)

 

Diamètre : 21 cm.

 

Signée.

 

Glaçure finement craquelée, émaillée de branches de Sakura en fleurs, et d'un sublime faucon japonais.

 

Il s'agit d'un Art japonais qui s'est fait connaître pendant l'ère Meiji (même s'il existait déjà à l'époque Edo). Il est originaire de la ville de Kutani. 

Les céramiques de cette ville, Kutani, sont appelées Kutani Yaki.

Elles sont facilement reconnaissables grâce à leurs couleurs vives et à leurs décorations émaillées originales.

 

Pour en revenir au faucon ; au Japon, c'est depuis très longtemps le symbole des samouraï. Il représente la force, le pouvoir et la capacité d'élévation. Il est également symbole de bonne fortune.

 

159,00 €

  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison