DÉCOUVREZ notre SÉLECTIOn DE KOKESHI CRÉATIVES

SOSAKU ART KOKESHI® : Les kokeshi créatives sont également appelées aussi Sosaku.

Ce style apparu dans les années 50, et contrairement au style traditionnel, l'artisan laisse libre-court à son imagination.

Ces kokeshi sont des pièces uniques reflétant souvent des émotions que l'artisan souhaite transmettre au moment où il crée la kokeshi.

Les kokeshi de style créatif sont très travaillées et très raffinées.

 

Un prix a été créé en 1954. Il s’agit d’un prix remis par le Premier Ministre pour la meilleure poupée kokeshi créative de l’année. Il est remis chaque année depuis cette date.

 

La dénomination Sosaku Art Kokeshi® est protégée par les droits d'auteurs appartenant à Ohmonvintage


Kokeshi de Takao Kiyohara

Kokeshi Sosaku de 21 cm dans sa boîte d'origine.

 

L'expression du visage est superbe ! La bouche rouge ouverte comme si elle allait parler est vraiment amusante. Quant aux yeux, ils sont ouverts ; chose vraiment rare chez les kokeshis qui ont la plupart du temps les yeux fermés.

Style "kawaii" avec sa frange et sa coupe de cheveux au carré avec le petit nœud rouge sur le dessus de la tête.

Kimono et obi stylisés pour un effet à la fois chic et minimaliste.

 

Sceau et signature de l'artisan Takao Kiyohara (1916-date de décès inconnue)

Il a remporté de nombreux prix.

Ses Kokeshis sont décorées de manière artistique et minimaliste.

Il s'agit de l’un des artisans sosakus, les plus populaires. Il était considéré comme un artiste de transition, en raison du fait que beaucoup de ses poupées ressemblaient aux poupées traditionnelles Togatta ou Yamagata.

79,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Kokeshi Sakura de Isamu Yamakawa

Kokeshi sosaku de 17 cm dans sa boîte d'origine.

Totalement "nude" pour un effet plus naturel, ornée de délicates fleurs de cerisier sur leur branche.

Petite coupe au carré légèrement pyrogravée puis peinte.

La petite bouche rouge est une merveille !

 

Signée par l'artisan Isamu Yamakawa.

69,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Kokeshi aux sakura de Hajime Miyashita

Miyashita Hajime a pris sa retraite, et ne produit plus à ce jour de kokeshis !

 

Kokeshi sosaku fleurs de cerisier de 17,5 cm dans sa boîte d'origine.

 

Totalement "nude" avec quelques branches de sakura et leurs fleurs gravées dans le bois. Le tout, légèrement peint en rose. Très légèrement, tout frêle comme ces fleurs qui tombent en quelques jours...

Pans du kimono en relief. Toujours le pan gauche sur la pan droit, avec cette magnifique tête légèrement inclinée.

 

Sceau de l'artisan Miyashita Hajime, né en 1940 à Yonewaza dans la préfecture de Yamagata.

Vers la fin des années 50, il a étudié la fabrication des Kokeshis traditionnelles de Style Yamagata avec Maître Kobayashi Kichitaro.

Il a remporté de nombreux prix, dont le plus élevé le Prime Minister Award.

 

Le couple impérial japonais, Naruhito et Masako, ont acheté et collectionnent ses kokeshis. Une référence donc à prendre en considération pour les collectionneurs de Kokeshis !

 

Son atelier était situé à Maebashi, dans la préfecture de Gunma, mais après un incendie en 2006, Miyashita Hajime a pris sa retraite, et ne produit plus à ce jour de kokeshis.

 

Miyashita Hajime était connu pour ses thèmes saisonniers. Il a donc peint des Kokeshis aux couleurs des différentes saisons de l'année, mais également des danseurs de Kabuki, des personnages de danse du Lion, ou des mariés en tenue de mariage traditionnelle.

79,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Kokeshi couleur pourpre de Miyashita Hajime

Miyashita Hajime a pris sa retraite, et ne produit plus à ce jour de kokeshis !

 

Kokeshi sosaku de 17cm dans sa boîte d'origine.

 

Entièrement pourpre, et ornée de fleurs de cerisier gravées dans le bois, puis légèrement peintes.

Le reliefs des pans de kimono apposés sur le corps de la Kokeshi est une merveille.

Le petit détail : une bande de papier washi joliment décorée, qui fait office de Obi (ceinture que l'on porte généralement par dessus un kimono). 

Washi est le mot japonais pour désigner les papiers traditionnels fabriqués à partir de longues fibres provenant principalement du Kozo (le mûrier).

 

Sceau de l'artisan Miyashita Hajime, né en 1940 à Yonewaza dans la préfecture de Yamagata.

Vers la fin des années 50, il a étudié la fabrication des Kokeshis traditionnelles de Style Yamagata avec Maître Kobayashi Kichitaro.

Il a remporté de nombreux prix, dont le plus élevé le Prime Minister Award.

 

Le couple impérial japonais, Naruhito et Masako, ont acheté et collectionnent ses kokeshis. Une référence donc à prendre en considération pour les collectionneurs de Kokeshis !

 

Son atelier était situé à Maebashi, dans la préfecture de Gunma, mais après un incendie en 2006, Miyashita Hajime a pris sa retraite, et ne produit plus à ce jour de kokeshis.

 

Miyashita Hajime était connu pour ses thèmes saisonniers. Il a donc peint des Kokeshis aux couleurs des différentes saisons de l'année, mais également des danseurs de Kabuki, des personnages de danse du Lion, ou des mariés en tenue de mariage traditionnelle.

79,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Kokeshi fleurs de prunier de Hakuhou

Kokeshi de style créatif (sosaku) de 24 cm.

 

Corps rouge orné de fleurs de prunier blanches.

Le prunier est considéré comme un arbre qui éloigne le mal. Il était souvent planté devant les portes pour empêcher les démons d’entrer.

 

Il en existe principalement deux types de fleurs de prunier (ume en japonais) : les ume rouges et les ume blancs. On peut apprécier la variété de couleurs des fleurs, qui va du blanc pur au rose soutenu.

 

Les blanches symbolisent l’élégance et le raffinement tandis que les rouges sont considérées comme l’incarnation d’une beauté plus vibrante et radieuse.

 

Signée sur la base par l'artisan Hakuhou.

75,00 €

  • 1 kg
  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Grande Kokeshi minimaliste aux petites couettes

Grande Kokeshi créative style minimaliste de 28 cm.

 

Laissée couleur bois, pour un effet plus naturel et minimaliste ; juste le kimono a été peint couleur rouge avec des motifs noirs abstraits.

Petites couettes sur chaque côté pour changer du chignon typique habituel. 

Look moderniste.

 

Signature de l'artisan sur la base.

69,00 €

  • 1 kg
  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison

Kokeshi créative de Takahashi Hashime

Très originale et rare voire introuvable ; kokeshi de style créatif de 15,5cm

 

Signée de son artisan Takahashi Hashime (1918-2002)

Il est considéré comme l'artiste qui peint le mieux les fleurs de prunier

Il a remporté de nombreux prix, dont le prix le plus élevé : "Prime Minister's Award"

45,00 €

  • 0,2 kg
  • VENDU

[RARE] Kokeshi chutes de neige de Issetsu Kuribayashi

Kokeshi Chutes de Neige

 

Rare Kokeshi Sosaku (créative) de 21,5 cm on ne peut plus originale, en manteau et capuche de neige !

 

La technique (complexe) de peinture lui donne du relief, et donne vraiment l'impression qu'elle est recouverte de neige. 

Ce manteau de neige s'inspire du manteau de neige (mino en japonais ; cape de paille) porté dans le Nord du Japon dans l'île d'Hokkaido.

On a donc là une Kokeshi minimaliste, avec pour seule particularité cette magnifique technique de peinture qui recouvre la tête et la partie haute du corps. Tout en blanc. Très sobre, chic et élégante.

 

Seuls les yeux, la grande et le pourtour du visage sont légèrement pyrogravés ; tout en douceur, sans trop insister.

Petite bouche en "O" de couleur rouge pour contraster avec le reste. On ne voit d'ailleurs qu'une infime partie du visage tellement elle est emmitouflée dans son manteau, bien au chaud.

Le reste du corps, élancé, est laissé en bois naturel pour renforcer le côté nature de cette rude saison d'hiver au Japon.

 

Sceau de l'artisan Issetsu Kuribayashi (1924-2011)

 

Né dans la ville de Yonezawa, il est considéré comme l'un des pères fondateurs du mouvement Sosaku (Kokeshi Créatives). Ses poupées ont toutes remporté de nombreux prix au fil des années.

Il a commencé sa carrière dans les années 50, et est présenté au Musée du jouet de Nuremberg en Allemagne, tout comme le grand artisan Masao Watanabe. Beaucoup de ses œuvres étaient des créations uniques en leur genre.

 

La plupart de ses poupées sont décorées de fleurs, tels que des Kiku (Chrysanthèmes), des marguerites, et des dessins imbriqués à l'infini.

Il utilise également plusieurs types de bois, avec des couleurs naturelles.

Ses Kokeshis ont les cheveux longs ou attachés (taregami), intégrant des coiffures traditionnelles japonaises, avec des Kanzashi (ornement de cheveux).

Les yeux de ses pièces expriment l'innocence.

Les formes et la parfaite proportion de ses Kokeshis, sont des éléments phares de son style.

0,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Grande Kokeshi momiji de l'artisane Masami Kato

Kokeshi Sosaku de 33 cm. Très grande dimensions !

 

Les formes des Kokeshis de cette artisane sont très minimalistes, mais très élégantes ! Le détail du cou finement tourné est une merveille et lui donne de l''allure.

 

Visage très féminin avec une coupe de cheveux enfantine (combo frange et couettes sur les côtés, avec petit nœud rouge). On comprend bien ce choix quand on sait que l'idéal féminin japonais est ce petit côté angélique et enfantin !

L'artisane a décidé malgré tout de dessiner une délicate bouche rouge façon geisha ; une pure merveille.

 

Le corps a été légèrement teinté couleur bois, puis orné de sublimissimes feuilles d'érable rouges et vertes afin de représenter l'évolution des saisons. Masami Kato a d'ailleurs peint ces feuilles "en mouvement" afin d'accentuer ce changement de saison.

L'érable japonais est le symbole de l'automne (Aki en janponais) . Son feuillage vert durant le printemps, devient jaune tendre, puis rouge pourpre foncé pendant l’automne.

Les érables du Japon possèdent la finesse d’une œuvre d’art !  Leurs feuilles ont une silhouette diaphane et un feuillage finement ciselé... Cette Kokeshi est donc faite en toute délicatesse.

 

Sceau de l'artisane Masami Kato née en 1925 à Naruko, dans la préfecture de Miyagi, et épouse de l'artisan Maître Shinichi Kato (né en 1920), qui est un artisan de kokeshis traditionnelles de style Naruko.

 

Elle a d'ailleurs appris l'Art des Kokeshis avec lui.

Elle a donc commencé à créer des Kokeshis Naruko et Créatives dans les années 80, et a reçu de nombreux prix, dont le Prix le plus élevé ; celui du Premier ministre.

 

Le travail de Masami Kato comprend généralement des techniques de tournage, de sculpture et de peinture pour définir le visage, le corps et les vêtements. La couleur de ses Kokeshis est toujours très subtile.

0,00 €

  • 2 kg
  • VENDU

[MASSIVE] Kokeshi camélias du Japon de Noboru Tamura

Kokeshi (massive) créative de 24 cm dans sa boîte d'origine.

 

Joli décor de camélias du Japon, Tsubaki en japonais, souvent représenté dans toutes les formes d'Art japonais.

 

Ces fleurs étaient très populaires auprès des nobles durant la période Edo (1603-1867). Parmi les guerriers et les samouraïs, le camélia rouge symbolisait une noble mort (ils y voyaient le symbole de la fugacité de la vie dans les pétales rouges de la fleur nouvellement ouverte).

 

Cependant, le camélia rouge signifie l'amour ! 

 

La bouche en forme de "O" de couleur rose fluo est une mignonnerie absolue !

 

Signature sur la base de l'artisan Noboru Tamura.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

RARE Kokeshi feuilles d'érable rouges de Okamoto Usaburo

Kokeshi sosaku (créative) de 20 cm, massive,

en bois de mizuki, d'une incroyable qualité !

 

Kokeshi minimaliste peinte en marron foncé. Corps orné de feuilles d'érable sculptées puis peintes en rouge.

On remarquera que ces feuilles d'érable sont en mouvement, et donc que l'effet souhaité est la feuille d'érable qui se décroche de sa branche, vole, puis termine par tomber par terre...

 

C'est la fin de l'automne !

 

L'intérieur des feuilles d'érable n'a pas été vernis pour un rendu plus brut, et plus naturel.

D'ailleurs, Koyo est le terme japonais pour désigner le rougissement des feuilles d'érables japonais ;symboles de l'automne sur l'archipel. La contemplation de ces changements de couleur, momijigari, est une tradition populaire chez les Japonais et constitue la deuxième saison la plus belle après le printemps.

 

Sceau du grand artisan Okamoto Usaburo (1917-2009).

 

Né dans le village de Shinto dans la préfecture de Gunma, il commence à fabriquer des Kokeshis dans les années 50.

 

Il a remporté de nombreux prix et concours, a participé à de nombreuses expositions, a été jury dans des concours de Kokeshis.

 

Usaburo a introduit des outils spéciaux pour la fabrication des Kokeshis et a adopté une méthode de gravure et peinture, innovatrice. Il n'utilisait pas que les pinceaux pour peindre.

Pour la fabrication, il utilisait du bois de keyaki (Zelcova du Japon) et du châtaignier, des arbres aux grains magnifiques, en plus du cornouiller, du mizuki.

Les finitions du bois de ces Kokeshis sont vraiment nobles.

Usaburo est parvenu à fabriquer des Kokeshis dotées d'une nouvelle sensibilité grâce à ses techniques originales.

 

Ce grand artisan est une légende dans la fabrication des Kokeshis de style créatif !

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi princesse Kaguya de Yamagishi Masayoshi

Kokeshi Sosaku (créative) repésentant la princesse Kaguya (conte folklorique japonais datant du Xème siècle), de 18 cm.

 

Datée de 1979.

 

Superbe état. Kimono rouge en forme de bambou creux avec la Princesse à l'intérieur, comme dans le conte !

La couleur rouge faisant référence à la luminosité que produisait la pousse de bambou pour que l'on trouve la princesse à l'intérieur de celui-ci.

 

Tiges et des feuilles de bambou sculptés avec une grande précision.

 

Le conte (le plus ancien du Japon) dit qu'un paysan découvre à l’intérieur d'une tige de bambou un bébé de la taille d'un pouce et décide de le recueillir. L'enfant, qui grandit aussi vite qu'une tige de bambou" (d'où son nom Kaguya), devient une ravissante jeune fille. Quand son père adoptif trouve une pépite d’or dans un autre bambou, il décide de lui donner une éducation digne d'une princesse et de la mener à la ville.

La réputation de sa beauté se répand dans tout le pays, et les prétendants se pressent pour demander sa main, malgré l'indifférence de Kaguya, qui regrette sa campagne et ses amis. La jeune fille ne se laissait pas séduire facilement.

 

Sceau de l'artisan Yamagishi Masayoshi.

 

0,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU

Kokeshi fleurs de cerisier de Kazuo Takamizawa

Kokeshi massive de style créatif (sosaku) de 26 cm.

 

Kimono rouge avec des fleurs de cerisier sculptées sur leur branche. Petite touche de rouge sur le nœud au dessus de la tête pour rappeler la couleur du kimono.

Cheveux peints avec des ombragés pour donner du mouvement à cette chevelure aux allures de princesse.

Les yeux fermés et la bouche en "O" lui donne un air vraiment craquant.

 

Sceau de l'artisan Kazuo Takamizawa né en 1927.

Cet artisan a commencé à fabriquer des Kokeshis dans les années 50. Il a remporté de nombreux concours de la Kokeshi et gagné de nombreux prix.

Ce n'est qu'à partir des années 70 que kazuo Takamizawa commence à appliquer de la peinture sur ses Kokeshis. Avant, il n'utilisait jamais de peinture.

Ses Kokeshis son très populaires et recherchées par les collectionneurs et amateurs de belles pièces.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi jeune geisha Kazuo Takamizawa

Kokeshi jeune geisha de 23 cm

au sublime Kimono raffiné

 

L'artiste avait pour habitude de graver et de peindre des motifs géométrique afin de représenter la perfection de la nature à travers le nombre d'Or.

 

De couleur rouge, l'artiste a orné le kimono de cette geisha - les geisha portant toujours un kimono au col blanc, c'est comme cela qu'on les distingue - de ses plus beaux motifs.

 

Le pays du soleil levant est souvent associé à la couleur rouge (aka) étant donné que son drapeau possède un cercle rouge en plein milieu, appelé hi no maru "disque solaire", représentant la déesse shinto du soleil : Amaterasu.

 

On peut voir des fleurs en forme d'hexagramme imbriquées presque à l'infini, et délicatement peintes (rien que cette étape a dû lui prendre un temps fou...).

 

La tenue vestimentaire des geisha est très spécifique, raffinée, et parsemée de détails indiquant subtilement son âge et son niveau d'apprentissage, que seul un œil averti saura décoder.

En règle générale, les kimono sont très colorés et ornés de motifs originaux. Les jeunes geisha portent des couleurs vives et des motifs plus voyants que les geisha plus expérimentées.

Le kimono d'une geisha plus âgée se distingue également par son col complètement blanc.

 

Enfin, comme à son habitude, Kazuo Takamizawa a peint une bouche rouge en forme de cœur ! 

 

Mèches de cheveux légèrement gravées pour plus de relief, et chignon typique des maiko dit "en pêche fendue" (momoware ou wareshimomo) avec une étoffe (de soie) rouge au milieu, même si les geisha n'ont pas de couleur imposée pour leurs chignons contrairement aux maiko.

 

Sceau de l'artisan Kazuo Takamizawa né en 1927.

 

Cet artisan a commencé à fabriquer des Kokeshis dans les années 50. Il a remporté de nombreux concours de la Kokeshi et gagné de nombreux prix.

 

Ce n'est qu'à partir des années 70 que kazuo Takamizawa commence à appliquer de la peinture sur ses Kokeshis. Avant, il n'utilisait jamais de peinture.

 

Ses Kokeshis sont très populaires et recherchées par les collectionneurs et amateurs de belles pièces.

0,00 €

  • 1 kg
  • VENDU

Kokeshi de Kazuo Takamizawa

Kokeshi sosaku de 15 cm.

 

Kimono très légèrement pyrogravé puis peint de couleur rouge.

 

Décors de fleurs directement sculptées dans la masse du bois, donnant plus de relief à cette magnifique pièce.

Obi (ceinture que l'on porte généralement par dessus un kimono) représenté avec des formes géométriques (comme aime le faire cet artisan qui joue beaucoup sur la perfection à travers le nombre d'or).

 

Petit chignon sur le dessus de la tête momoware (en pêche fendue) avec la petite étoffe rouge au milieu, façon maiko.

 

Col rose fluo qui vient apporter une touche "kawaii" à la pièce.

 

Sceau de l'artisan Kazuo Takamizawa né en 1927.

Cet artisan a commencé à fabriquer des Kokeshis dans les années 50. Il a remporté de nombreux concours de la Kokeshi et gagné de nombreux prix.

Ce n'est qu'à partir des années 70 que kazuo Takamizawa commence à appliquer de la peinture sur ses Kokeshis. Avant, il n'utilisait jamais de peinture.

Ses Kokeshis son très populaires et recherchées par les collectionneurs et amateurs de belles pièces.

0,00 €

  • 0,5 kg
  • VENDU